Arts

Montréal : Une sculpture de 160.000 $ volée

Une sculpture de la galerie d’art de Westmount au Canada a été dérobée dernièrement. Cette œuvre est d’une valeur de 160.000 $. Le propriétaire de la galerie a affirmé que ce type de sculpture serait très difficile à revendre. Il est alors possible que le vol de cette œuvre d’art ait été commandité par un connaisseur et qu’elle ne soit pas destinée à la revente. Ce qu’on a vu sur la vidéo surveillance a conforté cette hypothèse, car le voleur semblait savoir ce qu’il voulait. La police de Montréal recherche activement la personne qui a commis cet acte de banditisme.

Un portrait du Pape qui suscite la polémique

L’artiste Niki Johnson a réalisé un portrait du Pape Benoit XVI uniquement avec des préservatifs. En effet, cette œuvre d’art a été réalisée à l’aide de plus de 15.000 préservatifs. Cette œuvre provocatrice a été imaginée par l’artiste dans le but de mener une campagne engagée contre le SIDA. Cependant, la communauté catholique y a vu un manque de respect pour la figure emblématique de leur religion.

Le tableau qui suscite la controverse chez les catholiques a été réalisé en 2013 et est exposé dans un musée du Milwaukee. L’auteur de l’œuvre ainsi que le directeur de musée ont clairement affirmé que ce tableau n’a rien contre le pape Benoit XVI contrairement aux idées reçues.

Le Milwaukee Art Museum a reçu jusqu’ici plus de 200 plaintes visant à faire retirer l’œuvre du musée. D’un autre côté, beaucoup ont apporté leur soutien au musée pour que le tableau représentant le pape y reste. Récemment, un militant pour les droits des homosexuels Joseph Pabst a décidé d’acquérir le tableau en préservatif représentant le pape. L’achat de cette œuvre lui a coûté 25.000 $. Il estime que l’œuvre est un très bon moyen d’interpeller la population sur les réels dangers du SIDA.